C'est pas vraiment que j'essaie de me convaincre... enfin, peut-être que si. Mais je ne vous apprendrai rien, une fois de plus, dans ce billet...

Les temps sont durs les filles.

Dans une semaine Saint Nicolas est là. Et moins de 3 semaines plus tard, c'est Noël.
Je vous passe les quatre anniversaires qui tombent entre temps (quatre! Non, mais quelle idée de naître en décembre!?!)

Le soucis c'est que ma carte de banque et moi, on adore faire des cadeaux. Le grenier est déjà rempli de jouets qui attendent la nuit du 6 décembre pour descendre les escaliers en cachette.
A vrai dire, j'aime autant offrir que recevoir (oui, j'aime recevoir aussi :D) et, même si j'hésite parfois à garder un cadeau pour moi, je suis toujours heureuse de faire plaisir.

sb10068078k_001

Et là, je vous jure, j'en suis arrivée au point de ne plus m'acheter de fringues...rien...
Je suis obligée de faire les magasins et je résiste à toutes les tentations.
Mardi, en pleine recherche de cadeaux, je suis passée devant chez H&M sans même regarder la vitrine, j'ai bavé devant les robes de fêtes 1.2.3. exposées sans franchir la porte de la boutique, j'ai détourné le regard en passant en face de chez bodyshop, j'ai décroché un sac Lancel à 695€ pour le reposer délicatement, j'ai fouillé les rayons hommes et enfants, les magasins de jouets, j'ai touché du vtech, du fisherprice, j'ai porté des tonnes de livres...et pas la moindre paire de bottes.

Mon plaisir de l'après-midi, la seule petite chose égoïste à mon actif : je suis allée me parfumer chez Planet Parfum. Et le pire, c'est que c'était prémédité puisque j'avais pris soin de ne pas le faire avant de partir.

Reste à savoir combien de temps je vais tenir...
Je n'ai même pas l'excuse de m'acheter une jolie petite robe pour le nouvel an...on fait une soirée déguisée :/

Bouuuuh... j'vais aller me faire une tarte aux poires moi... Triste sort.