Il y a de ça tout juste un an, je vous parlais d'un questionnaire et des réponses de quelques hommes de mon entourage.
Si je reviens sur le sujet maintenant, c'est pour que vous compreniez mieux pourquoi je reçois toujours des cadeaux à la hauteur de mes espérances. Le rapport? Ça va venir...

Après un teasing qui a duré 1 seconde (Merci Coline), vous avez toutes compris que mon dernier cadeau était un Billy. Il faut savoir que jamais je n'ai parlé de ce modèle à la maison, et je ne pense pas l'avoir fait sur ce blog... Alors, dites-moi, comment est-il possible de recevoir un sac qui correspond à nos attente, pile dans la couleur qui nous manque, sans avoir fait de lourdes allusions au moins deux mois avant la date fatidique?

C'est là qu'un petit retour en arrière s'impose.
Il y a un an, donc, quand je posais la question 'Quel est le détail ou style vestimentaire qui te séduit chez une femme?' aux cinq mâles assis dans mon salon, les réponses de mes frères, amis, cousins furent 'un look bohème', 'un look vintage', 'une tenue de soirée' et 'un string' (oué, cherchez pas...).

Et le mien, qu'est-ce qu'il avait répondu? 'Son sac'...bah oui...

Alors forcément, si c'est, pour lui, le détail qui fait la différence, il faut bien qu'il investisse dans quelque chose qui contrebalance mes multiples achats de fringues H&M, Zara et à présent Primark. Et pour ça, il a une boutique de référence pas loin de son boulot dans laquelle il sait qu'il trouvera toujours quelque chose qui me plait.

C'est clair, avec un beau sac, peu importe la tenue...
Même s' il ne faut pas pour autant oublier les chaussures... mais ça, c'est pour demain...

DSC_0186_DxO_raw_copy

Billy gris taille L (vraiment très grand)-Jérôme Dreyfuss