J'adore les rituels.

Hier soir, par exemple, et comme tous les dimanches, c'était soirée pizza devant Desperate Housewives.
Ca semble tout con, comme ça, mais je ne vois pas ma semaine se terminer autrement. Une fois le weekend sur sa fin, je prends un grand plaisir à allumer le four et la télé pour finir tout ça en beauté.

J'aime aussi beaucoup l'idée de partir en vacances chaque année au même endroit. Au mois de juin, une semaine est réservée dans un appartement au bord de la mer, à quelques centaines de mètres de l'endroit où j'ai passé mes premières vacances, il y a presque 27 ans. Arriver là bas, année après année, reprendre les mêmes habitudes, tout ça me fait me sentir incroyablement bien.

Tous les soirs, vers 20h, c'est l'heure où je raconte des histoires de dragons, de chevaliers, de dinosaures, de monstres des mers... Entre mon fils et moi, serrés l'un contre l'autre, je ne sais pas à qui ça plait le plus.

Chaque fois que je rentre chez Zara, c'est la même aventure. D'abord un tour de repérage de chaussures. Je passe en revue tous les rayons sans regarder un seul vêtement, les yeux fixés vers les étagères ou se mélangent bottes et ballerines. Une fois chaque paire passée en revue, je me décide alors à m'attaquer aux fringues.

Par contre au niveau des cheveux, je n'ai jamais eu de rituel...
Mes seules habitudes se limitaient à couper au carré une fois tous les deux ans et entre temps de laisser le tout se transformer en paille.

Pendant mon adolescence, j'ai testé pas mal de colorations maison, eau oxygénée pure, marqueur indélébile, sans oublier la bonne vraie colo pleine d'ammoniaque des grands salons de coiffures.

Là, j'arrive à un moment ou j'ai envie de me trouver un rituel coiffure.
Un rituel qui soigne et qui fait du bien.
Et j'ai choisi le henné.


DSC_1947_DxO_raw

Au niveau de la couleur, c'est exactement ce que je voulais puisque, naturellement rousse, je ne voulais pas passer au blond ou au noir. Mais ça a le mérite d'être plus flamboyant et de cacher mes cheveux blancs (oui, j'en ai).

Pour la coupe, c'est un carré, quoi. Rien de bien extraordinaire...

Maintenant, il faut voir comment ça va évoluer... Si je vais me créer de nouvelles habitudes capillaires... ou si je vais laisser mes démons de paille reprendre le dessus...

Si vous avez des trucs pour prendre soin de vos cheveux, je suis preneuse! Le meilleur shampoing du marché, le masque aux œufs, les bains de boue, de lait, de fristi... tout!

Bonne semaine les poulettes!