3 janvier 2010: Je prends une grande décision. Cette année, je résilie mon assurance hospitalisation de luxe. Marre de claquer l'équivalent d'une paire de Proenza Schouler chaque année. Non, en 2010, cette paire, je me l'offre. Et fuck l'assurance. Je suis en pleine forme.

4 janvier 2010: Je me mets à l'ordinateur pour payer l'assurance hospi de mes fils. Faut pas rigoler non plus. Je la paie. Je ne paie pas la mienne. Je ne compte pas accoucher dans les 12 mois qui viennent. Je ne compte pas avoir de cancer non plus.

5 janvier 2010: J'ai mon assureur au téléphone et je lui confirme bien que, non, en ce qui me concerne, je ne reconduis pas le contrat pour cette année.

8 janvier 2010: J'ai super mal au bras gauche. Un peu comme si on venait de me faire une prise de sang avec une paille. Ou un aspirateur.

9 janvier 2010: J'ai toujours mal au bras.

10 janvier 2010: La douleur est remontée jusqu'à ma poitrine. Du côté gauche toujours. A mon avis mon coeur va me lâcher.

13 janvier: (2010 mais on a compris): J'imagine les pires suites possibles à mes douleurs. Une hospitalisation longue et pénible, perfusions, opération et interdiction de me lever de mon lit. Tout cela dans une chambre commune. Entourée de trois vieilles à moitié sourdes et très bavardes, deux télévisions avec Derrick à fond et des millions de visites pendant que j'essaie de lire mon Vogue entre deux transfusions.

15 janvier: Je n'ai plus mal au bras.

16 janvier: Je cherche quelle paire de chaussures je vais pouvoir m'offrir avec ce jolie petite somme qui n'ira pas dans la poche de mon assureur.

17 janvier: J'ai une migraine de dingue qui me cloue au lit. Je vomis (oui, c'est horrible). Ma vision se trouble. C'est clair comme l'ombre d'un doute: j'ai une tumeur au cerveau.

19 janvier: La douleur s'estompe mais je commence à sérieusement regretter cette assurance... Je vais devoir me laver dans mon lit avec un gant de toilette, séparée des mes vieilles voisines uniquement par un rideau. Je vais manger de la bouffe d'hosto pendant 3 semaines sans même oser me plaindre puisque trop entourée. Mes enfants pourront uniquement venir me voir pendant les heures de visites...et encore. Et puis ça va me coûter au moins 5 paires de chaussures.

26 janvier: Je deviens complètement dingue. Je me lave les mains toutes les 30 minutes. J'abuse de mon gel désinfectant.  Quand mon fils rentre de l'école, je l'envoie sous la douche avant d'oser lui faire un bisou.

30 janvier: Ma mère me parle de cancer, des risques génétiques, de la prévention.

31janvier: Je prends rdv chez le médecin pour un check-up. le 25 février...pu...

2 février: J'ai mal au ventre.

4 février: J'ai très mal au ventre.

7 février, 18h04: je m'installe devant mon ordinateur et j'efface de mon disque dur les photos de chaussures sauvegardées ces dernières semaines. J'ouvre ma page de net-banking et je paie cette putain d'assurance.

7 février, 19h15: J'ai toujours mal au ventre mais je n'ai plus peur. Ma chambre d'hôpital m'attendra. Grande et calme. Elliott pourra même rester dormir avec moi s'il le veut. Pas de vielles sourdes. Pas besoin de partager une salle de bain... La belle vie quoi...

Edit: 8 janvier, 10h45: Je suis à nouveau une jeune femme pleine de vie d'énergie! Merci de vous soucier de ma santé^^

Allez Emi, dis Adieu:

48392_bk_l

Elles me tournent déjà le dos...

La vie est une question de priorités...

ps: Dites-moi si vous ne voyez pas l'image...