too_late

Quand j'avais 14 ans, je m'habillais n'importe comment.
Pas n'importe comment dans le sens 'je fais genre celle qui s'en fiche'. Non. Je m'habillais avec ce qui me tombait sous la main le matin. Les chemises de mon père, des trucs souvent trop grands. De temps en temps j'allais acheter quelques trucs mais comme je n'avais pas 2000 francs belges d'argent de poche par mois pour les fringues (ça fait 50€), je préférais les garder pour des clopes et pour me saouler en soirée. D'ailleurs, les vêtements que j'achetais étaient souvent réservés à ces soirées... L'école, les journées de la semaine, c'était une parenthèse en attendant le weekend, les mecs, l'alcool, les larmes. J'étais juste un zombie qui se droguait au Valium en attendant que la vie passe.


Et la vie est passée.


Je ne prends plus de Valium.
Je ne bois plus.
Je ne fume plus.


J'ai toujours cette gamine en moi. Quelque part.
J'ai toujours quelques cicatrices qui me rappellent combien c'est difficile d'être jeune et sans but.

J'ai appris avec le temps et les rencontres qu'il fallait vivre et profiter de chaque instant. Et construire sa vie au lieu de la subir.

J'ai 27 ans aujourd'hui.

Il y a 13 ans, j'ai promis à une amie que je lui téléphonerai l'année de nos 27 ans. Pour qu'on en finisse, ensemble. A la Kurt Cobain.

Ai-je besoin de vous dire que je ne vais pas le faire?

La vie est dure parfois. Mais on avance, on construit, on vit.
Et il arrive un jour où on se dit 'Putain, finalement, qu'est ce que c'est bien.'