Elle est bonne, hein? Non, je n'ai pas honte...


J'ai toujours porté des chapeaux.

DSC_7081_DxO_raw

Comme j'étais sujette aux insolations et aux coups de soleil, mes parents me laissaient rarement sortir sans quelque chose sur la tête. Et, comme pour le reste, c'est une habitude qu'on prend et qui fini par devenir un geste naturel.

Pourtant, vous savez comme moi que choisir un chapeau ce n'est jamais évident.

J'ai en tête un épisode de ma vie où pendant plusieurs semaines j'ai cherché un couvre-chef élégant pour un mariage 'chapeaux obligatoires'. Me voir dans les miroirs des boutiques coiffée de tous ces trucs souvent trop grands et parfois même ridicules me rendait folle.

En fait, j'ai toujours été plus casquettes que chapeaux... Mon père m'a d'ailleurs répété une centaine de fois que je risquais de perdre mes cheveux à force d'en porter... et je ne compte pas combien d'entre elles ont fini dans les tiroirs des directeurs d'école à force d'oublier de les enlever.

Je me souviens d'un stage de tennis, je devais avoir 12 ans. Plein été, toute la journée à taper dans la balle (et plus souvent à côté) et à me tartiner de crème solaire. Mon moniteur détesté (Christophe, si tu me lis, change de job) avait décidé que, pour protéger ET mon visage ET ma nuque, je devais porter DEUX casquettes l'une sur l'autre. Une penne vers l'avant et l'autre vers l'arrière...

Je garde un souvenir extraordinaire de ce stage. J'ai eu beaucoup de succès.

Bon, assez parlé de mon glorieux passé.

Maintenant, chaque été, je tente de trouver un beau chapeau qui me plait.

J'ai eu une grande capeline en paille. Très jolie, très légère mais très encombrante.
J'ai évidemment eu de nombreuses casquettes.
Et aussi un chapeau de cowboy à paillettes acheté sur un marché de Florence. Contrairement à ce que vous pouvez penser, je l'ai beaucoup porté.


Cette année j'avais envie de simplicité, de légèreté... du printanier mais pas trop.
J'ai opté pour le chapeau de paille... mais pour rester cohérente et ne pas verser dans la version belge de la petite maison dans la praire, j'ai choisi un modèle masculin.

Ingalls, peut-être...mais plutôt Charles que Laura!

DSC_70746_DxO_raw

DSC_707226_DxO_raw

DSC_7077_DxO_raw

DSC_7076_DxO_raw

Chapeau - H&M homme
T-shirt - H&M customisé
Jeans - H&M
Boots - Zara
Bagues- Fashionology & Rosa Maria
Taches de rousseur - vintage

Et vous, vous avez peur des insolations ou c'est juste une question de style?

Bon weekend les filles! Si personne ne pense à vous offrir du muguet, allez vous en acheter un brin quand même... ça porte bonheur aussi!

*Philippe Geluck