josiane

hello Josiane,

Alooooors, je suis bien d'accord, j'ai été un peu dure avec notre cité ardente. Ton défi me parle donc beaucoup!

Et comme je suis une fille positive (oué oué), autant te dire que c'est avec joie que je vais le relever.


Il y a beaucoup de gens de talent à Liège. Énormément. Le problème, c'est qu'on n'est pas à Paris, que c'est moins facile de se faire connaître et que le public liégeois n'est pas toujours ultra réceptif. Bon, ok, j'évite de recommencer à râler.

Je pourrais te parler de plusieurs jeunes créateurs géniaux mais il se trouve que j'ai eu l'occasion de croiser une personne la semaine dernière qui a particulièrement retenu mon attention. C'est donc elle qui sera à l'honneur aujourd'hui!

Bref, vendredi dernier,je reviens d'une journée de dingue à Bruxelles. Je débarque à la gare des Guillemins avec mon fils. MA blogueuse mode de mec travaille à deux pas de là mais il est un peu trop tôt pour qu'il quitte le boulot puisqu'il n'est 'que' 18h. Je décide donc de m'aventurer dans le centre ville pour passer le temps et c'est à ce moment là que je me souviens d'une vente qui a lieu dans l'atelier d'une créatrice liégeoise! Une créatrice de lingerie! Ni une ni deux, je me faufile jusqu'aux impasses du quartier Hors Château et je déambule un peu, mon fils dans les bras, ne me souvenant plus de l'adresse exacte. Après de longues longues minutes où j'ai bien cru abandonner...je passe finalement devant une porte entrouverte qui laisse entrevoir un soutien-gorge délicat suspendu à un cintre. Le doute n'est pas possible... j'entre donc dans l'atelier de Céline Pinckers.

img022

Et là... un petite pièce, quelques fauteuils, une lumière tamisée... et des merveilles!

Moi je te dis ça alors que je ne suis pas hyper branchée lingerie à la base. Quand j'ai 100 euros, je préfère habituellement m'acheter une paire de bottes qu'un ensemble en dentelle, ce n'est un secret pour personne. Mon amour pour les chaussures me joue un tas de mauvais tours de ce genre... choisir, renoncer, tu vois, quoi...

Mais là, j'ai pas les mots pour décrire ce que j'ai vu. D'ailleurs j'osais à peine toucher tellement c'était beau.

Bon, je vais te montrer, hein, sinon tu ne va pas me croire.
Voici donc quelques scans d'images à partir des lookbooks, imprimés sur un jeu de carte ou à la façon d'un véritable journal... aucun détail n'est négligé!

img027

Une photo d'un côté...

img029

Et un croquis de l'autre...

img030

img023

img025

img026

img024

Tu dois te demander ce que j'ai acheté... Et bien, j'ai préféré me dire que j'allais repasser le lendemain, seule, pour pouvoir essayer sans mon fils dans les jambes. Et puis le lendemain j'ai eu un gros imprévu...  Et depuis je pleure, voilà.


En tout, cas, ce qui est certain, c'est que je ne raterai pas la prochaine vente de stock de Céline Pinckers! Et que j'en parlerai même certainement ici pour en faire profiter tout le monde. Surtout qu'elle reçoit avec le sourire et un verre de vin!


J'aurais envie d'en parler encore mais je vais plutôt te donner le lien de son site. Tu y trouveras la liste des points de vente, les photos de ses collections et d'autres infos intéressantes sur son parcours et son actualité!

Et si tu passes à Paris cette semaine, elle sera présente avec d'autres créateurs Belges (dont Filles à papa), du 1 au 5 octobre au showroom [les belges] mis en place à l'occasion de la fashion week.

Voili voilou Josiane...

J'espère que mon enthousiasme d'aujourd'hui t'a fait plaisir!

Bise!


Emiiiiii


ps: Et non, M1, les photos de moi en petite tenue, ce n'est pas encore pour aujourd'hui... ;)