Note en vrac, car un tag venant de Marie me demande de vous livrer 6 moments qui me rendent vraiment heureuse...
Je vous préviens tout de suite, on repart direct dans l' émotion. C'est pas ma faute...c'est la sienne.

  • Regarder mon fils qui est plein de vie. Presque trois ans plus tard, c'est une belle revanche sur ses premiers mois difficiles. Son poids de naissance est depuis peu multiplié par 10. De 1200g il est passé à 12kg!
  • Faire une promenade en famille ou entre amis. Prendre le temps de marcher, de prendre l'air, de parler sans rien faire d'autre... sans télé, sans ordi, sans parasites.
  • Regarder les photos de vacances et les autres.  Me souvenir de tous ces moments de bonheur, chaque cliché me rappelle un instant capturé.
  • Une soirée au restaurant en couple sans les enfants. Egoïste, peut-être mais ça fait tellement de bien de se retrouver à deux pendant trois heures...pour mieux repartir.
  • Me réveiller le matin avec la lumière du jour et mes trois hommes à mes côtés.
  • Prendre l'avion pour Lisbonne...retrouver Caparica, Le Bairro Alto, les caïpirinhas, Benfica...
  • Et un 7e en bonus... car ça vaut le coup de le préciser: manger un pomélo.

Mon bonheur c'est ça

DSC0_0005_DxO_RAW

Et c'est en écrivant tout ça que je me rends compte que je n'ai pas du tout parlé de shopping. Non, c'est clair, mes achats ne me rendent pas heureuse. C'est juste une satisfaction passagère, et très primaire.

Le meilleur exemple est que je bave depuis trop longtemps sur les sac Jérome Dreyfuss, et surtout sur un certain Twee version mini. Pourquoi est-ce que je ne l'achète pas? Parce que je sais pertinemment qu'une fois le sac à mon épaule, malgré le fait que je l'aimerais de tout mon coeur, je jetterais mon dévolu sur autre chose... une paire de bottes Isabelle Marant par exemple. Et là c'est la dégringolade.

Un peu comme avec les hommes en fait.
Vous n'avez jamais voulu garder intact le mystère d'un trop beau garçon par peur qu'une fois à votre bras vous ayez envie d'un autre?

Moi oui, j'étais déjà comme ça à 13 ans...

Alors voilà...mon Twee c'est mon inaccessible amour consenti...celui dont je rêve la nuit et dont je parle le jour. Celui qui m'aide à rester raisonnable. Je pense à en faire un poster...ça coûte moins cher.

d3340i72721h125031

ps: Je refile ce Tag à qui veut... Kim, Lau-ra, Sarah, Zabou...toutes celles qui commentent mes billets et toutes celles qui veulent.