Ça fait deux mois que je n'ai rien acheté. Je peux même dire que mon budget shopping est en positif puisque j'ai pas mal vendu sur ebay...
Tout ça pour avoir une jolie somme à dépenser sans culpabiliser aux ventes de stock anversoises ce matin.


Ça fait un mois que je rêve de chaussures et de robes Ann à prix Zara.

Comme une gamine qui sait qu'elle va partir en vacances et qui décompte les jour, je devenais hystérique en y pensant.


Et puis voilà que la vie donne un gros coup de pied dans mes projets...

Et que je réalise encore une fois que quand on est mère on ne fait jamais ce qu'on veut. Qu'on soit bien entourée ou non, on reste celle qui doit organiser sa vie autour de ses enfants, sans jamais pouvoir prévoir, sans jamais pouvoir se plaindre non plus.

Pourtant, après la semaine dernière, les 20 longues minutes ou j'ai cru mourir en tenant mon fils inanimé dans mes bras, seule chez moi en attendant l'ambulance, le séjour à l'hôpital et les nuits quasi blanches que je passe depuis 10 jours, j'aurais franchement eu besoin d'un bol d'air frais pendant une matinée pour un peu penser à autre chose.

Mais une mère ne peut pas passer le relais... et de toute façon, personne ne veut le prendre.

Enfin, voilà que je me retrouve chez moi avec un budget shopping un peu gonflé et que je suis tellement frustrée que j'ai peur d'en faire n'importe quoi.

En attendant, je fête mon 300e post et je trouve du réconfort en écoutant l'amour de mes 12 ans me dire de ne pas être triste... Et je me demande si je ne vais pas commencer une collection de bonnets avec tout cet argent...







D'autres idées?