La créativité des enfants.

Je commence doucement à laisser mon fils aîné (j'en reviens pas d'utiliser l'expression 'mon fils aîné' mais bon, j'vois pas ce que je pourrais dire d'autre...) choisir ses vêtements lui-même.

Trois ans qu'il a (Non, pas encore quatre... bientôt)

On s'entend bien, je ne l'emmène pas dans les boutiques en lui disant 'Allez mon chéri, tu peux choisir ce que tu veux!' non, ce que je veux dire par là c'est que, le matin, quand on a le temps, je lui laisse le choix des couleurs et du style. Je lui propose souvent plusieurs T-shirts, pulls, chemises et je lui demande ce qu'il a envie de porter pour la journée. Ça se passe souvent bien vu que, de toute façon, c'est moi qui ai tout acheté donc il ne risque pas de se retrouver déguisé en rappeur du bac à sable.

Alors bon, pour que ça soit un peu intelligent, et pas uniquement futile, comme dirait mon père, on en profite aussi pour se poser la question de la météo et de la compatibilité du short et de la neige, des converse et de la pluie, ce genre de choses...

J'avoue que ça m'amuse beaucoup de le voir faire des choix personnels, de me dire 'Non, maman, tu racontes n'importe quoi! Mon T-shirt, j'ai envie de le mettre au dessus de la chemise, c'est mieux' ou encore 'Mais maman, c'est pas les deux mêmes chaussettes que tu me donnes, regarde' Hum, mon ptit chéri, comment t'expliquer...

J'avais envie d'illustrer ce billet avec une photo signée The Sartorialist.

12069SeriousBoy8247Web

Un ptit mec qui, visiblement, a trouvé un style qui lui convient.
Moi ça me fait complètement craquer. Bien plus qu'un enfant mis sur son 31, cheveux bien coupés et chaussures vernies par une mère maniaque.

Si on enlève la créativité aux enfants, qu'est-ce qu'il reste, au fond?

Je ne sais pas si vous aviez l'occasion de composer vos tenues quand vous étiez petites...
Moi, j'ai des souvenirs extraordinaires de jours ou ma mère me laissait choisir mes vêtements.
Ma jupe qui tourne, mes bottines lacées, mon manteau bleu...
Ces jour-là, je me sentais quelqu'un. Je me sentais moi.

J'ai envie que mon fils se sente 'lui'.

Et puis maintenant, quand ma mère me dira 'Euh, tu lui a mis un t-shirt ligné noir avec une chemise à carreaux bleue marine?' (sans rien ajouter mais avec un regard qui dit 'Qu'est ce que l'institutrice va penser de toi, en plus ça fait une éternité que tu ne lui as pas coupé les cheveux'), je pourrais lui répondre 'Oui, c'est lui qui a choisi'!

Bise, les jolies!

Et à demain, pour du look, si tout va bien...